Comment calculer son chemin de vie en numérologie ?

Entre chiffre personnel, année en cours ou encore nombre intime, les termes présents en numérologie ne sont pas toujours faciles à décrypter d’autant plus lorsqu’il s’agit d’éléments similaires ou de conceptions qui reposent sur des définitions et chiffres plus ou moins rapprochées.

L’implication de la numérologie concerne assez particulièrement le domaine de la prédiction de voyance au même titre que d’autres arts ésotériques comme le tirage d’oracles ou la tarologie. Nous suivrons dans ce qui suit les diverses spécificités liées à ce domaine en s’attardant plus spécifiquement sur l’indicateur du chemin de vie, ses caractéristiques ainsi que les manières de le calculer.

Retour sur le principe de fonctionnement du chemin de vie

numérologie Le chemin de vie en numérologie est défini directement depuis les nombres présents dans la date de naissance. Ce dernier représente en quelque sorte la vibration de la personne, soit les principales caractéristiques de personnalités de l’individu avec plus ou moins de facettes qui peuvent changer au fil du temps.

Dans la même lignée que le thème astral ou d’autres études du même genre, le chemin de vie ou de destinée dévoile les grandes lignes de vos objectifs futurs, les avancements que vous allez souhaiter accomplir ainsi que les éventuels évènements auxquels vous pourrez être confrontés. Contrairement à des alternatives comme la lecture automatique, la définition du chemin de vie s’appuie sur des conditions beaucoup plus spécifiques comme des calculs précis, ce qui en fait une approche plus technique.

Avec quelles méthodes est-il possible de calculer son chemin de vie ?

S’il est possible de passer par plusieurs options pour connaître son chemin de vie, la méthode la plus indiquée reste celle du système pythagoricien et tibétain. Il s’agit d’un plan relativement simple où il vous suffit d’additionner les valeurs à l’horizontale en prenant respectivement le jour, le mois et l’année dans le but d’obtenir un chiffre compris entre 1 et 9. Dans le cas où vous tombez sur un nombre, donc sur deux chiffres, il suffit de les additionner une nouvelle fois. Il existe dans ce cadre des exceptions avec les nombres :

  • 11.
  • 22.
  • 33.

Il s’agit du chemin de destinée maître nombre qui désigne une condition spécifique où la personne peut tomber soit sur une malédiction, soit sur une bénédiction. Dans l’éventualité où vous récupérez un chiffre pair, calculez à la verticale puis vérifiez s’il n’y a pas de chiffre miroir dans le résultat. Si c’est le cas, c’est qu’il s’agit d’un cheminement d’incarnation directement lié à votre chemin de vie maître sombre.

Chiffres pairs

La communication et l’ouverture sociale sont clairement les composants principaux du chiffre 2. Plus rigide, le 4 désigne plutôt l’expression de la stabilité et de la fiabilité. Dans une catégorie similaire, le 6 souligne les responsabilités tout en ayant un certain penchant pour la sensibilité vers autrui. Le chiffre 8, quant à lui, se place, lui, dans le cadre de l’audace et de la volonté de réussir à la manière du 1.

Chiffres impairs

Le premier chiffre impair, soit le 1, équivaut à l’individualité comprenant des propriétés comme l’ambition ou l’autorité. Le 3 concerne plutôt tout ce qui touche à l’expression de soi et à l’insouciance là où le 5, à l’inverse, est synonyme de bien plus de complications et de dangers, mais aussi de surprises et d’expériences plus ou moins intéressantes selon la manière dont vous les prenez. Modèle de la spiritualité, le 7 est aussi le chiffre de la chance et de la prospérité. Enfin, le 9 va se caractériser par des émotions de partage et une grande sensibilité pour les autres.

Déterminer son année en cours après avoir fait son chemin de vie

En plus de pouvoir mieux connaître ses subtilités de caractère ou les grandes lignes des surprises que vous réserve l’avenir, la numérologie permet également d’obtenir certaines indications par rapport aux événements qui vont avoir lieu durant l’année en cours. Pour ce faire, il faudra additionner le jour, le mois et l’année de naissance de la personne puis y ajouter l’année actuelle prise en référence. Chaque chiffre que vous récupérez en résultat de l’addition va correspondre à une année personnelle spécifique. Ces dernières auront également des notions prédéfinies au même titre que les nombres que vous obtenez d’un calcul de chemin de vie.

Laisser un commentaire